L’Amitié – Oui, elle peut devenir toxique.

a83936e25208359707a7f69d1fab6072.jpg

Une relation toxique qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit simplement d’une relation dans laquelle le bonheur personnel est empoisonné. Souvent caractérisée par du chantage affectif, de l’oppression, une sensation malsaine et pesante. La relation toxique affecte la santé autant physique que mentale. La personne toxique peut être n’importe quelle personne qui gravite autour de vous.

En général, ce genre de relation implique deux personnes. Une exerce une plus forte pression sur l’autre. On peut parler de « bourreau » et de « victime », de « dominant » et de « dominer ». Les termes sont multiples mais la finalité reste la même : La souffrance. Dans la relation toxique, la personne qui a le dessus, se nourrit de la joie de vivre et du bonheur de l’autre. Cette personne lui réclame souvent de l’attention, lui impose une présence immédiate, lui confie ces problèmes et veut voir les solutions rapidement. La personne est également extrêmement jalouse. La jalousie peut aller jusqu’au point de t’isoler de ton cercle d’amis ou de famille, de faire naître en toi des sentiments de culpabilités très important et une baisse de confiance en toi. Le tout jusqu’à te faire dire que tu n’as qu’elle et qu’elle n’a que toi. C’est la création d’une dépendance. Ce processus est assez « pervers » et  empêche toute sorte d’épanouissement. Concernant les symptômes, il y a la dépression, des crises d’angoisse, une fatigue physique et morale, des crises de nerfs. Elle stimule la colère, la frustration et la déprime. Les symptômes sont aussi différents que les relations le sont. Ce que je décris là n’est pas la définition exacte mais qu’une partie. La relation toxique reste quelque chose d’assez compliqué à décrire et exprimer. Il faut savoir que même si ce n’est pas une excuse, la personne qui exerce ce genre de relation sur vous est souvent très malheureuse et est instable, que ce soit dans sa vie, son foyer, son esprit, etc.

Pourquoi je vous parle de tout ça alors ? Parce que je l’ai vécu. Une amitié de plus de huit ans qui peu à peu s’est transformé en une amitié toxique. En 2017, j’y ai mis fin. Je me suis mis à écrire pour extérioriser le plus possible, pour me libérer de ces ondes négatives, pour vider mon cœur et mon esprit. J’ai gardé cet article sous silence un très grand nombre de mois, à me demander si je devais le publier ou non. Au final, ça m’a soulagée de l’écrire, de mettre des mots sur tout ça, de vider son sac.

160b453a0bee2ba9c7a89ef32fdef489.jpg

Cette amitié ne me convient plus.

Au début, cette simple phrase avait un effet tétanisant sur moi. Maintenant, elle est une vérité. J’ai eu pas mal de temps pour y réfléchir. Je me suis battue. Peut-être pas assez. J’ai souffert. Je n’étais pas la seule. Simplement, parfois et souvent dans une vie, les chemins divergent et la seule solution est la séparation.

Je suis très loin d’être une personne parfaite. Je suis donc très loin aussi de l’être en amitié. Pourtant, malgré les défauts, les maladresses et autres torts que j’ai pu avoir dans cette relation, je ne pense pas avoir mérités de phrases aussi durent que celles que j’ai pu entendre. Je ne méritais pas non plus cette façon d’agir que cette personne avait avec moi. Il y a eu une prise de conscience. Lente c’est certain mais, bien réel. Une prise de conscience qui m’était nécessaire d’écouter. Nécessaire d’entendre. Cette amitié que je vivais était devenue toxique.

Après tant d’années, il est vraiment difficile d’admettre de mettre de la distance. Une distance qui était pourtant déjà bien présente dans la situation que j’ai vécue mais qui fallait tout de même agrandir. Il était difficile de me dire que pour ne pas me perdre complètement il fallait que je mette un terme à tout ça. J’ai pourtant essayé d’abord de réparer, avec mes petits moyens, tout ce qui était en train de s’effriter. J’ai essayé de rassurer, de parler avec le cœur, avec honnêteté, avec franchise. L’amour que ce soit dans un couple ou dans une amitié n’est jamais suffisant. Il y a d’autres critères qui permettent de tenir les fondations autour. Ces fondations, dans cette amitié n’existaient plus – ou étaient simplement en ruine.

Je mentirais si je vous disais que cette personne n’est plus dans mon esprit. J’y pense encore. Assez souvent. Contre ma volonté. Parce que huit années ne s’envolent pas d’un claquement de doigts au grand dam de mon cœur. Parce que ces huit années font partie de moi. Parce que pendant ces huit années tout n’était pas toxique. Il y a eu de bons moments et de la complicité. Cependant, il faut savoir faire des choix dans la vie et garder les personnes qui nous maintiennent hors de l’eau. Éloigner celle qui nous noie petit à petit.

Je suis arrivée à un moment de ma jeune vie où j’avais seulement besoin de me trouver moi-même. Le fait de penser un peu à soi, ne fait pas de moi une personne hypocrite ou égoïste. Le fait de vouloir être seule par faute de se perdre soi-même, n’est pas la définition d’une mauvaise personne. Je reconnais être impuissante parfois, à me laisser submerger par la vie mais cela ne fait pas de moi une personne indigne d’amitié. J’avais peur et je me sentais démunie face à son mal-être. J’avais un caractère et des manières de faire qui m’étaient propres. Ces genres de sentiments font simplement de moi un être humain. Je ne suis pas lâche, ni mauvaise. Je ne laisserais personne me persuader du contraire. J’ai beaucoup donné et je continuerais à donner. Malgré les obstacles, les souffrances, les déceptions. Malgré la vie.

Aujourd’hui, la fatigue, l’oppression et les angoisses sont parties.

Aujourd’hui, je respire. Aujourd’hui, je vis.

À toutes les personnes qui vivent ce genre de relations, ne vous laissez pas marcher dessus. Ne vous laissez pas dénigrer. Faites attention à vous.

Astéroïdement votre,

Roxane.

Publicités

2 Replies to “L’Amitié – Oui, elle peut devenir toxique.”

  1. j’imagine que si tu publies cet article, c’est que tu en avais besoin, et que tu as fait assez de chemin pour être assez forte, d’avoir pris assez de recul afin d’écrire ces lignes.je te souhaite de retrouver une amitié équilibrée, juste, saine. aimer une autre personne d’amitié ne signifie pas qu’on doive s’oublier. bravo Roxane.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s